L’homme qui valait 222 millions d’euros


Un joueur de football a été récemment acheté 222 millions d’euros. Je ne vais pas crier au scandale malgré mon statut de précaire. Le foot a cessé depuis bien longtemps d’être un sport, c’est un business et une façon (moderne) de faire de la (géo)politique. Les guerres d’influence ont un prix qui correspond à un investissement stratégique ordinaire. Je trouve donc hypocrite de se rappeler naïvement des précaires et de la précarité dans ce genre d’événement plus médiatique que sociétal.

Cela me fait penser à la période de Noël où il est bon de rappeler à sa gentille conscience que des gens vivent dans la rue sans confort. La réalité c’est que nous vivons d’une manière inappropriée depuis bien longtemps à laquelle nous cherchons une valeur marchande à toute chose même à un être humain. Le football est l’arbre qui cache la forêt de la marchandisation de la société par LES RICHES*. Au moins un précaire n’est pas à acheter car il ne vaut rien, il ne peut alors qu’être que dans le don. C'est toujours cela de gagner !

*Le mot en capitale indique le thème du prochain article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s