Rien à déclarer !


En ce qui me concerne, mon expérience de sans domicile fixe en voiture pendant cinq ans s’est très bien déroulée avec les forces de l’ordre. Il faut dire que j’évitais les lieux sensibles à la tranquillité BOURGEOISE* et donc politique, et comme je l’ai déjà indiqué dans un précédent article, j’ai toujours choisi un comportement discret pour éviter de susciter des peurs de la part de mon voisinage sédentaire. Ma prudence a donc toujours payé sauf quelques fois…

C’est en pleine nuit que la police est venu me rendre visite 3 ou 4 fois. Il faut dire que ma voiture en mode couchage ne passait pas inaperçu puisque toutes les vitres avant étaient occultées d’un tapis de sol de randonnée. Il faut savoir que quand on couche dans sa voiture, celle-ci est considéré comme un domicile principale, la police ne peut donc pas la fouiller sans une autorisation d’un juge. Les policiers lors de ces contrôles étaient fort aimables voire compatissants. Je leur montrais ma pièce d’identité et je redormais après. Je n’avais rien à déclarer.

* Le mot en capitale indique le thème du prochain article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s