L’élégance de la précarité 


Associer la précarité à l’élégance a de quoi détonner. Mais pas plus que le titre du projet de livre « La Précarité Joyeuse » :-). Vous le savez déjà, un mot n’est pas la chose mais une description de la chose. Un préjugé n’est par exemple jamais élégant car il n’élève jamais celui qui l’exprime, pas plus que ceux qui l’entendent et le partagent. L’élégance dans la précarité est, selon moi, spécifique à tout ceux qui ne se plaignent pas de leur sort, qui reste DEBOUT* malgré l’adversité.

J’y vois même une certaine beauté à ne jamais baisser les bras, à toujours envisager d’avancer malgré l’absence d’éclaircie. En réalité, ce genre de précaire est un « noble » dans le sens élégant du terme qui préfère gérer son quotidien de manière stoïque plutôt que d’en vouloir à la terre entière en rejetant toujours les faute sur l’autre. Un tel comportement, similaire à la virilité, inspire le respect car il donne à voir ce que l’être humain a de meilleur en lui. C’est bien dans l’adversité que l’Homme se révèle.

* Le mot en capitale indique le thème du prochain article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s