La beauté du monde est aussi dans la rue


C’est à la terrasse d’un RESTAURANT MACDONALD’S* que je vous écris ces quelques lignes et donc dans la rue. Il se passe tellement de choses dans une rue. Bien plus que dans un habitat. La rue est ouverte à la rencontre, la découverte, l’étonnement, la méditation. Tout ce qui fait la richesse du Présent. Rien ne nous appartient excepté ce que nous avons sur ou près de nous. Nous sommes seuls avec les autres, amis ou ennemis hypothétiques. La rue est à tout le monde.

Dans la rue, les relations entre les êtres humains se font généralement dans le silence par les regards, les odeurs, les mouvements des corps. Telle une chorégraphie céleste s’improvisant à chaque pas et donc à chaque instant par le talent des danseurs. C’est-à-dire nous les gens, illustres inconnus, qui rendons possible ce mouvement collectif improbable tous les jours. Je plains les privilégiés et les célébrités de ne pas pouvoir vivre cela. La beauté du monde est aussi dans la rue.

* Les mots en capitale indiquent le thème du prochain article

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s